• Mon ange

    En plus des taches de rousseur,

    Constellation sur ta joue,

    J’aime surtout, je te l’avoue,

    Tes boucles en accroche-cœur.

     

    J’adore aussi ton air moqueur

    Lorsque tes lèvres font la moue,

    Et plus encor lorsque je joue

    Avec tes doigts, tout en douceur.

     

    Moi, j’aime tout de toi, ma fille,

    Ô toi mon ange au poil rousseau,

    Toi si mignonne et si gentille,

    Pas plus grande qu’un vermisseau ;

    C’est par toi que le soleil brille

    A nouveau dans notre famille

     

    Quand tu souris dans ton berceau !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Avril à 12:44

    L'arrivée d'un nouveau-né dans une famille est toujours un rayon de soleil, que c'est peu de dire que c'est un ange qui est descendu dans le berceau. Tu l'exprimes ici avec sensibilité et émotion. Bienvenue à la nouvelle venue. Joli poème.

    Belle journée.

    Fabrice

    2
    Ed.
    Vendredi 6 Avril à 21:56

    Merci Fabrice.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :