• Tes yeux

     

     

    Tes yeux sont un grand lac où se mire la lune

    Et scintille un essaim de paillettes d'argent,

    J'ai connu le bonheur d'atteindre, en y plongeant,

    Le rivage d'Amour qui borde leur lagune.

     

    Quand je sens m'effleurer la caresse du vent,

    Doux zéphyr parfumé de l'air que tu respires,

    Même les souverains des plus riches empires

    N'ont jamais éprouvé sentiment si puissant.

     

    Pareil à l'albatros sacré de Baudelaire,

    Porté par ton regard, je survole les flots

    Qu’éclaboussent mes vers de poussières de mots

    Mais suis si maladroit quand je me pose à terre !

     

    La mer peut s'assécher, le ciel peut s'obscurcir,

    Dans le lac de tes yeux, je veux vivre et mourir.


  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Septembre à 10:04

    superbe ! les yeux sont la porte de l'âme, selon les chinois et dans les yeux clairs on peut se noyer...

      • Ed
        Mardi 18 Septembre à 20:57

        Merci Emma.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :