• Sonnet pour une poétesse

     

    J'aime tant écouter votre belle voix grave

    Déclamer vos beaux vers à l'approche du soir,

    Lorsque l'obscurité m'interdit de vous voir

    Et que seul me parvient votre parfum suave.

     

    Délicieux moments dont je deviens l'esclave

    Un peu plus chaque jour car ils ont le pouvoir

    De parler à mon âme et l'art de m'émouvoir :

    Ils m'ont fait  succomber à votre charme slave.

     

    J'imagine parfois que vole dans la nuit,

    Pareil à l'oisillon qui, de son nid, s'enfuit,

    Un mot délicieux sorti de votre bouche,

     

    Il s'allonge en poème au lit d'un parchemin,

    Ou, mieux encore, il vient s'écrire sur ma main ;

    Alors, bien doucement, d'un baiser, je le couche.    


  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Août à 20:25
    Cette poétesse a su te charmer chèr Ed...
    Magnifique sonnet.
    Les poetes sont rares alors merci Ed pour ce que tu nous partages...
      • Samedi 8 Août à 20:46

        Bonsoir Ghislaine,

        Je constate que tu vas mieux et je m'en réjouis.

        Bises,

        Pierre.

    2
    Dimanche 9 Août à 12:57

    Oui Oui je vais même bien........

    La chaleur est là mais on sait quoi faire pour ne pas trop en souffrir et

    passer ce cap agréablement(En te lisant pour ma part...)

    Bonne fin de dimanche Ed..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :