• Les arbres du verger

     

    Les arbres du verger sont habillés de rose,

    Il a suffi qu'Avril réveille le Soleil

    Pour que Dame Nature émerge du sommeil,

    Et le pré reverdit, et le bourgeon explose.

     

    Tout en haut du pommier, saluant le matin

    De son chant séraphique, une grive babille

    Pendant qu'un roitelet chargé d'une brindille

    Part cacher dans son nid son fabuleux butin.

     

    Un coucou voletant de cachette en cachette,

    Pour clamer son retour, fait entendre sa voix ;

    Dans l'épais tapis bleu, la jacinthe des bois

    Frémit quand un bourdon butine sa clochette.

     

    Au cœur d'une clairière, on peut voir un brocard

    Dont le muscle est puissant et la robe superbe,

    Et quelques lapereaux s'aventurer dans l'herbe...

    Ils ignorent encor que rôde le renard,

     

    Car là-bas, ses petits, au fond de leur tanière,

    Attendent que leur père apporte le repas,

    Que ce soit un lapin ou bien de jeunes rats,

    Ils dévoreront tout sans faire de manière.

     

    Dans un ciel azuré, l'épervier tourne en rond,

    Il peut planer longtemps sans un battement d'aile ;

    Je trouve, en l'admirant, la Nature si belle,

    Elle instille en mon âme un calme si profond.

     

    Bientôt, dans mon jardin, va refleurir la rose,

    — La rose et le lilas, comme chantait Béart, —

    Même si le Printemps nous arrive en retard,

    Les arbres du verger sont habillés de rose.    


  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Mars à 11:46

    Ah quel bonheur..........

    J'y suis..........Je me balade avec toi , quel bonheur...........

    Cette nature, elle me manque tant , alors te lire est divin

    Mille mercis du ♥

      • Ed
        Lundi 30 Mars à 17:01

        Merci Ghislaine.

        Prends bien soin de toi et des tiens.

    2
    Lundi 30 Mars à 11:55

    C'est in superbe poème, bravo !

    Bisous, bon début de semaine, et surtout prends soin de toi

      • Ed
        Lundi 30 Mars à 17:04

        Merci de t'être arrêtée un instant pour me lire et  commenter.

        Le confinement m'oblige à vivre en ermite étant donné que je fais partie de la catégorie "à risques" (3ème âge et demi !)

        Prends bien soin de toi aussi.

    3
    Mercredi 1er Avril à 00:39

    Ce poème est magnifique et nous installe immédiatement dans l'ambiance d'une belle et fraîche nature printanière.

    Un vrai bonheur !

    Féliciations

      • Ed
        Mercredi 1er Avril à 09:20

        Merci Aquarella

    4
    Jeudi 9 Avril à 12:28

    Bonjour Ed,

    Que dire... Des alexandrins (comme toujours impeccables) qui retranscrivent si joliment ce que tu as pu observer de cette nature dont on perçoit aisément l'amour et l'admiration que tu lui portes.

    J'espère que tu vas bien, ami poète. Prends soin de toi.

    Fabrice

    5
    Samedi 11 Avril à 11:15
    patchcath

    C'est vrai que les arbres sont beaux et charmants en cette saison, et charmeurs, enchanteurs aussi, nos esprits sont prêts pour entendre et lire de beaux récits ;-) Merci

      • Samedi 11 Avril à 11:31

        Merci de ta visite et de ton commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :